Coupe d’Europe de Melilla

Hier soir, la course se déroulait comme je l’espérais. Je suis sorti en 9ème position de l’eau à moins de 10 secondes du premier. J’ai roulé tactiquement à vélo, mais à 3km de la 2ème transition j’ai crevé. Comme j’avais beaucoup de (mal)chance, je me trouvais au point le plus éloigné du parcours de l’endroit pour changer la roue de mon vélo. Après avoir essayé de rouler une centaine de mètres sur la jante, j’ai vu que j’allais prendre beaucoup trop de risque de chuter dans les virages et de me blesser pour peut-être arriver à faire un top 20. J’ai donc décidé d’abandonner

Stage à Luxembourg-city ;)

Après être partis à Davos 10 jour début janvier. Je suis parti au Luxembourg, plus précisément au centre D’Coque pour 4 jours d’entrainement avec le team ATLET. Après un cours voyage en avion, nous sommes arrivés au centre pour commencer un des 6 entrainement de natation du weekend, toujours basés sur le perfectionnement de notre technique, mais aussi avec des intensités. Le soir, nous avons pu courir sur la superbe piste intérieure. A la suite de quelque tour de piste avec un peu plus de vitesse, j’ai commencé à reprendre confiance en ma cheville que je m’étais tordu fin décembre. Le lendemain ainsi que les deux jour suivants, nous avons fait nos 2 entrainement quotidien de natation dans un super bassin d’entrainement de 6 ligne de 50m quasiment que pour nous, entrecoupé soit par de la course à pied soit de la musculation.

Ce stage m’a permis voir que ma cheville allait de mieux en mieux et de pouvoir encore et toujours perfectionner ma technique en natation. Maintenant il ne reste plus qu’à gérer au mieux les 2 semaines de camp avec l’équipe national au îles Canari.

Saison 2015

10960338_357168101152045_1867262653100842563_o2015 a été ma seconde année chez les élites.

1ère course et 1er titre de champion Suisse U23 en cross à Lausanne. Comme je revenais de camp d’entrainement assez fatigué, je ne m’attendais pas à faire une bonne course. J’étais parti sur un bon rythme mais sans me mettre dans le rouge, et au fil des tours, je me sentais de mieux en mieux et c’est à l’arrivée que j’apprenais que j’avais gagné le titre.

10256701_1041597809187885_1571070643300680934_oPour le premier triathlon, je suis parti comme l’année précédant au Portugal. Après une natation ratée, je suis revenu sur le 2ème groupe et après avoir couru à un bon niveau pour la période. J’ai terminé 11ème.

2ème titre de champion Suisse U23 de l’année, c’était en duathlon à Zofingen. Je suis allé là bas pour aller chercher le titre U23 et aussi pour tenter de gagner celui en élite. Mais à cause de cloques au pied qui m’a empêché de courir aussi bien que je le voulais, et j’ai terminé vice champion suisse élite.

Le second triathlon qui s’est déroulé en Suisse à Wallisellen, fut pour moi un triathlon à oublier. Dès la natation, je me suis aperçu que je n’étais pas bien. Et après 300m de course à pied, j’ai décidé d’abandonner.

FB_IMG_14314132225972ème coupe d’Europe de la saison à Madrid, la course était une des deux courses de sélection pour les championnats d’Europe. Les jours d’avant la course je me sentais vraiment bien. Le jour de la course, je n’ai eu aucun problème en natation et en vélo, mais en course à pied j’ai souffert de la chaleur. Au final, j’ai terminé 16ème et j’ai obtenu ma qualification pour les championnats d’Europe.

Triathlon de Zoug. Pour ce triathlon je me trouvais en pleine période d’examen à l’EPFL. J’avais quand même bien pu m’entrainer pendant cette période, mais mentalement je n’étais pas prêt pour faire une compétition, car au départ de la natation je suis parti complétement « à l’ouest » mais après cette natation, j’ai quand même réussi à remonter des places pour terminer 6ème.

Juste après mes ekievpoduimxamens, je suis parti à Kiev en Ukraine, pour ma 3ème coupe d’Europe, avec plus aucune pression des études, j’avais envie de faire une bonne course. Ce fut mieux que une bonne course puisque que j’ai fait pour la première fois un podium sur une coupe d’Europe élite avec une 2ème place.

Les Championnats d’Europe à Genève. Cette année, ils se déroulaient en suisse, et j’avais vraiment envie de faire une bonne course, mais comme je suis sorti avec un petit peu trop de temps de retard sur le 1er après la natation, je me suis retrouvé dans le 2ème groupe et je n’ai pas pu revenir en vélo donc j’ai terminé à la 27ème place.

2 semaines plus tard, j’ai participé aux championnats d’Europe U23 à Banyoles en Espagne, j’ai complètement raté ma natation et je devais remonter depuis l’arrière. Après le vélo, j’avais un tel déficit de temps que j’ai essayé de courir à fond pendant 5km et reprendre une dizaine de personnes mais le 2ème 5km fut difficile et j’ai terminé à la 25ème places.

DSC_11411ère coupe du monde à Tiszaujvaros en Hongrie, pour la 2ème fois je retournais dans cette ville, qui vit une semaine par année pour le triathlon, mais cette fois cela ne se déroula pas aussi bien quand 2013 où j’avais gagné la course en junior. Cette course est spécial car elle se déroule sur 2 jours, avec demi final puis final le second jour. Mais pour moi l’aventure s’arrêta après le 1er jour.

DSC_1084Comme l’année passée, l’opportunité se présenta de pouvoir participer à une « world triathlon serie », à Stockholm. Mais cette année, il faisait beau et chaud pour la région. J’avais réussi une natation acceptable pour être dans le 2ème groupe. Et la course à pied m’a permis de terminer 30ème.

Les championnats Suisse de triathlon à Uster, je suis tombé à la transition natation-vélo, ce qui m’a fait rater le 1er groupe à vélo. Puis en course à pied, je dus me donner à fond pour aller chercher le titre U23 et échouer au pied du podium en élite.

DSCF3203La coupe d’Europe de Constanta-Mamaia en Roumanie. Pour la 1ère fois de la saison je sortais de l’eau avec moins de 10 secondes de retard sur le 2ème, ce qui normalement m’aurait permis d’être dans le 1er pack. Mais ce jour ci je n’avais pas les jambes sur le vélo et ni en course à pied. J’ai donc finis en 17ème positions.

12087916_1472052733124417_5586088048040857033_oLa final des coupes d’Europe à Sotchi en Russie. Après avoir fait toutes les procédures pour aller en Russie, j’arrivais en Sotchi avec l’envie de réussir une bonne course. Pour une fois cela se déroula presque comme prévu. Je terminais 8ème sur la course mais aussi 8ème du classement des coupes d’Europe.

12144895_10206962838964745_7245696443626695076_nComme j’avais fait l’armée en sportifs d’élites, je devais participer au « Military World Game » qui se
déroulent tout les 4 ans. Les jeux mondiaux militaire se passaient cette année en Corée du Sud L’organisation était parfaite et l’ambiance vraiment sympa. J’ai réussi à rester jusqu’au 6km et demi avec les 3 premiers mais après les 4 dernier kilomètre furent très difficile. Je finissais en 10ème position.

La semaine suivante, je participais à ma dernière course de la saison sur la soupe du monde d’Alanya en Turquie. Après une natation très agitée, j’ai dû rouler fort pendant 15km pour rejoindre le 1er groupe, mais j’avais aucune bonne sensation dans les jambes ce qui s’est aussi ressenti sur la course. Je terminais en 31ème places.

11802706_10206817210930629_7145169254709271806_oUn peu de chiffre, au final cette saison, j’ai participé à 13 triathlons, 1 duathlon, 3-4 courses à pied. Je termine l’année à la 164ème place du classement ITU, à la 139ème place du ranking WTS et la 8ème place du ranking des coupes d’Europe.

European Cup Final à Sotchi

Pour la première fois de ma vie je partais en Russie, après avoir fait toutes les démarchées nécessaire pour aller en Russie. Je suis parti pour Sotchi, je pensais arriver dans un endroit pas très chaud, vu qu’il avait organisé les jeux Olympique d’hiver. Mais il faisait plutôt chaud que froid, quand je suis arrivée le jeudi après-midi, il faisait presque 30 dégrée.DSC_0482

Le vendredi, j’ai été visiter le parc olympique, voir toute les infrastructures créée pour les jeux, et puis l’après-midi, il y avait les reconnaissance vélo et natation. En natation, je me suis fait piquer par une méduse.

La course :

12002516_1472051029791254_2923297095321768679_oDonc le samedi, je me suis échauffé, sans avoir des sensations incroyables, mais en natation c’est là où je me sentais le mieux.

Le départ est donné, je ne prends pas un super bon départ, donc depuis la première bouée, je fais que dépasser. A la sortie à l’australienne je vois qu’il y a un petit trou, donc j’accélère pour bouché l’espace, mais après avoir dépasser mon concurrent, je voit qu’il y a encore un autre écart, encore plus grand, la je fais tout mon possible pour limité au maximum l’écart. A la sortie de l’eau, je suis à 1 minute de retard des premiers.

Après une bonne transition, je pars en vélo et directement je sens que les jambes sont là et que je vais 12087916_1472052733124417_5586088048040857033_opouvoir appuyer sur les pédales. A la fin du 1er tour, il y a un groupe de 7 devant et puis mon groupe de environ 15 personnes. Je vois qu’il n’y a aucune entente dans mon groupe donc je prends le plus de relais possible. Mais au 5ème tour, je réussi enfin à m’échapper du groupe à 2, puis 1 tour plus tard 4 autres athlètes nous rejoigne. Donc j’arrive à la 2ème transition dans le 2ème groupe avec plus 1 minute 30 de retard sur les premiers et environ le même écart sur le 3ème groupe.

En course à pied, je me retrouve directement avec un Russe que je décide de suivre ce que j’arrive à faire pendant 3 tours, et sur le dernier tour, je décide d’accélérer un petit peu et à 1km de l’arrivée j’arrive à prendre un peu d’avance que je vais garder jusqu’à l’arrivée pour finir à la 8ème place. Mais aussi ce qui me fait avoir la 8ème place du classement des coupes d’Europe.

Coupe d’Europe de Constanta-Mamaia, Roumanie

Je continue ma visite des pays de l’est, en partant cette fois en Roumanie, à Constanta à côté de la mer DSCF3188noire. C’est une grande ville balnéaire, où beaucoup de Roumains vont passer leurs vacances en été. Je suis allé là-bas pour essayer d’aller chercher des points, mais au final cela n’a pas été aussi bien que je l’espérais.

La natation ne se déroulait pas dans la mer noire mais dans un lac juste à côté, avec de l’eau verte comme dans un étang.

Le dimanche 6 septembre, le jour de la course, un vent assez fort s’est levé. Donc la natation fut très agitée, j’ai réussi à prendre un excellent départ, ce qui me permit d’être assez dégagé. A la fin du premier tour, j’ai vu qu’il y avait un petit trou avec les premiers que j’ai réussi à combler assez rapidement. Je sors de l’eau à 25 secondes du premier, mais seulement 10 secondes du 2ème.DSCF3200

Je rate un peu ma transition, ce qui me fait rater le 1er groupe et n’ayant pas de superbes sensations sur le 1er tour à vélo je loupe le 2ème groupe. Je me DSCF3203retrouve dans un 3ème groupe, qui n’a jamais réussi à s’organiser, car personne ne voulais prendre de relais et on s’est souvent retrouver à 2-3 personnes à rouler. Donc dans l’avant dernier tour, on arrive à partir à 2 et on prend rapidement de l’avance sur le groupe, mais pas de temps sur les autres groupes.

DSCF3209Je pose le vélo avec 3minute 30 de retard sur les premiers, Je pars en course à pied assez fatigué, donc j’essaie de prendre un rythme pour pouvoir tenir les 10km, mais qui n’est pas très rapide. A la fin du 3ème tour, je vois que la différence de temps avec le 1er est trop grande pour gagner des points, mais j’essaie quand même de faire un dernier tour plus rapide où je reprends encore 2 personnes. Je finis 17ème ce qui mon plus mauvais résultat en coupe d’Europe cette année. Mais je vois que ma natation va de mieux en mieux, à voir sur les prochaines courses si j’arrive à bien faire les 3 disciplines.

WTS Stockholm

Pour la 2ème année de suite je participe à la manche de la World Triathlon Serie de Stockholm.

La ville de Stockholm est juste incroyable et magnifique, tu ne dois même pas faire 500 m pour te retrouver au bord d’un canal ou d’une rivière et avoir l’impression d’être complètement sorti de la ville.

DSC_1049De plus cette année, il faisait beau et même chaud pour Stockholm, soit 25 degrés ;), ce qui rend la ville encore plus belle.

Comme les précédentes courses ne s’étaient pas déroulées comme prévu, j’avais envie et j’avais aussi besoin pour la tête de faire un bon résultat.

 Le dimanche 23 août, une heure avant le départ, on nous annonce que l’eau a plus que 20 degrés ce qui signifie une natation sans néoprène.

Après une semaine sans grande sensation en natation, je stressais un peu DSC_1084que je ne retrouve pas mes sensations en natation, mais au final dès les premiers mouvements dans l’eau les sensations étaient là. Donc j’effectue le 1er tour de 1km en perdant environ 30 seconde sur le premier et sur le 2ème tour je perds 10 seconde de plus ce qui me fais sortir à une quarantaine seconde de la tête de course.

DSC_1105Dès le départ du vélo, je suis seul à 10 secondes du 2ème groupe. Mais après 8km j’arrive à revenir dans ce groupe, le seul problème c’est que je suis fatigué. Donc je reste quelque tour dans les dernière positions de se groupe pour récupérer.DSC_1141

On arrive à la 2ème transition avec 1minute 10 de retard sur les premiers. Sur la première boucle, je n’arrive pas à me mettre dans mon rythme à pied et je perds plusieurs places. Mais dès le 3ème km je peux accélérer de plus Sven Riederer vient m’aider et je remonte petit à petit pour finir en 30ème avec un temps sur le 10km de 31 minutes et 40 secondes.

Je suis content du résultat car c’est la première fois que je marque des points sur une WTS et je vois que les sensations en natation reviennent petit à petit 😉DSC_1156

Champagne Shower ;)

kievpoduimJe suis parti en Ukraine à Kiev pour participer à ma 3ème coupe d’Europe de la saison, avec pour objectif de faire un top 5. Comme j’avais mon dernière examen le jeudi après-midi, j’ai du partir le vendredi. Comme mon avion a eu un peu de retard, je suis arrivé juste à la fin du briefing, où on nous apprend qu’ils ne sont pas encore sûr du parcours de la course qui a lieu le lendemain.

Au final, le parcours natation est un peu plus court que 1500m et la course à pied avec une côte.

men7aLe départ est donné à l’heure, la natation est plutôt un match de boxe avec les gens qui me tirent les jambes me coule, donc après 200m je décide de m’imposer aussi un peu. A la sortie de l’eau je suis environ à la 10ème place. La partie vélo, se résume à des personnes qui essayent de partir du groupe de tête, mais sans gros succès, car le peloton commençait directement à rouler pour laisser partir personnes. Mise à part une fois où j’ai réussi avec 2 autres à creuser un écart de 15 secondes.men23

Donc je pars sur les 10km de course à pied assez frais. Je suis directement au avant poste en essayant d’imposer un rythme rapide. Mais après 1 km un ukrainien attaque, j’essaye d’abord de le suivre mais je préfère au final rester à mon rythme pour pouvoir bien finir la course. Aux fils des tours, le 1er ne nous ne prend pas de l’avance mais je n’arrive pas non plus à le rejoindre. Dans le dernier tour je vois qu’on est plus un groupe de deux, ce qui me motive et me permet d’accélérer pour lâcher le 3ème et prendre la 2ème place. Malgré l’organisation, un peu bancal, ce fut une jolie course. Et cela m’a aussi permis de visiter Kiev, une ville où je n’aurais jamais eu l’idée d’y aller.   men24

Coupe d’Europe de Madrid

Cette coupe d’Europe comptait pour la qualification pour aller au championnat d’Europe à Genève. Après avoir fait une 11ème place à Quartiera j’espérais faire un top 10 pour cette 2ème coupe d’Europe de la saison. Mais la course a été un peu plus dure que ce que j’avais espéré.

Après pour une fois, une bonne natation dans une eau verte et interdite à la baignade normalement, je part dans le 2ème groupe à 15 seconde du premier. Mais après 10km, on est plus que 1 groupe de environ 40 personnes. 30km plus tard, on arrive à la 2ème transition tout le groupe ensemble malgré plusieurs attaques dans la montée ou la descende.

C’est la que je commence à me sentir moins bien, à cause de la chaleur et du pollen, au fils des km j’ai des parties où je me sens mieux et d’autre où je me force à garder le même rythme pour perdre le moins de temps, au final j’arrive à une 16ème place qui me fais gagner quelques points itu mais pour la qualification il va falloir attendre que le comité de sélection décide qui il envois à Genève.

Fuerteventura

IMG_2269

Directement, après ma coupe d’Europe à Quartiera, je suis parti en camp d’entrainement à Fuerteventura. La première partie du camp se passait avec l’équipe nationale et la 2ème avec le team ATLET.

Mise à part le premier jour sur place où nous avons eu un peu de pluie, le reste du temps nous avons un temps exceptionnel avec de bonne température au alentour de 25-30 degré, un peu plus froid les jours où le vent soufflait plus fort.

Fuerteventura T3 (59)Les 2-3 premiers jours étaient pour moi plus de récupération de la compétition, mais par la suite, nous avons placés plusieurs jolies séries que ce soit en vélo ou en course à pied. En vélo, on a fait une partie des séries en équipes pour savoir de mieux en mieux rouler en groupe à des hautes intensités en s’épuisant le moins. En course à pied, cela m’a fait du bien de faire des séries en groupe et aussi cela m’a permis de placer deux trois joli temps en fin de série sans être trop épuiser.

Pour la natation, nous avons pu profiter de la piscine du centre où nous logions, qui étions magnifique et à une excellente température même des fois trop chaude quand nous nagions en plein soleil. Nous avons aussi nager plusieurs fois en eau-libre dans un plan d’eau où l’eau était claire mais un peu agiter.S0099063

Fuerteventura T1 (23)Pour les footings, il y avait plusieurs petits chemins derrière l’hôtel qui étaient magnifiques et où l’on pouvait faire plein de tour différents. Et pour les longues sorties en vélo, il y a plusieurs jolis cols à faire sur des petites routes en bons états et sans circulation.

Je reviens de ce camp en forme, un peu trop bronzer 😉 et prêt pour attaquer les prochaines grandes échéances avec confiances.

Fuerteventura T2 (45)Fuerteventura T5 (104)

coupe d’Europe de Quartiera

11054334_10202345825966666_5248888496995145540_oPour mon premier triathlon de l’année, j’ai participé comme l’année passée à la coupe d’Europe de Quartiera au Portugal, qui se déroulait cette année le 21 mars. J’avais pour objectifs de voir comment le gros travail fait en natation cet hiver allait me faire progresser et me permettre de pouvoir sortir dans le premier groupe en natation.

Mais cela ne se passa pas tout a fait comme je m’y attendais. Je réussi à bien nager le premier tour de 750m ne natation, mais le second tour, il me manqua un peu de puissance, car l’océan était relativement agité. Donc à11088494_1041595595854773_2143225888830404504_o la première transition j’avais un retard de 1minute 30 sur les 3 premiers et de 45 secondes sur le 2ème groupe. Mais grâce à une bonne entente dans ce 3ème groupe, nous réussîmes à rattraper ce groupe après un peu plus de 25km de vélo. Mais le premier groupe avait toujours plus d’une minute d’avance, et plus personne ne voulait essayer de le rattraper. Donc dans le dernier des 6 tour j’ai décidé de partir, tout, seul, pour arriver à la seconde transition avec un peu moins de 10 seconde d’avance sur le 2ème groupe.

Ce petit écart me permis de partir un peu plus tranquille en course à pied, et part la suite d’essayer de tenir les meilleurs coureur le plus longtemps possible ce qui se résuma à 2.5km. Par la suite je réussi à entre les place 8à 11 pendant 4km, pour arriver dans une phase où je me suis senti moins bien pendant 2 km mais tout en gardant la 11ème position. Au final, j’arrive à une bonne 11ème place.

10256701_1041597809187885_1571070643300680934_o1911042_10202345934849388_237833200136414659_oJe suis relativement content de ma course en général car je cours 32 minute 15 pour le 10km ce qui est à 5 seconde de mon record personnel, mais un peu moins de ma natation.

Camp d’entrainement à Lanzarote

TL_Lanzarote-76Du 1er au 22 février, j’étais en camp d’entrainement avec l’équipe national, sur les îles Canaries     à Lanzarote.

Après être tombé malade dans l’avion, j’ai du me reposer les premiers jours sur place, pour pouvoir faire la fin du camp en pleine forme. Ensuite j’ai pu recommencer à m’entrainer à fond, enchainent des journées à 6h ou plus d’entrainement.

TL_Lanzarote-73Nous avons quasiment nager chaque jour dans des superbes conditions, deux bassin de 50m chauffer et à l’extérieur. Mis à part le vent qui nous refroidissait quand on sortait de la piscine. Sinon nous avons aussi été 3 fois faire de la natation openTL_Lanzarote-130 water dans une lagune qui permettais de pas avoir trop de vagues. En vélo, nous avons quasiment rouler chaque jour avec le vent qui était de plus en plus fort de jour en jour, ce qui nous faisait chaque jour de plus en plus d’effort, mais sur la fin du camp, je commençais à m’habituer. Pour la course à pied, nous avons fait beaucoup de volume avec de longue série de 15-20km mais je me sentais bien donc cela ne posais aucun problème.

Le 2ème samedi certain sont aller faire un triathlon, où ils ont fait de superbes places, pour ma part, j’ai préféré aller m’entrainer et faire une longues sortie vélo avec de superbe paysage.TL_Lanzarote-117

Le lundi de la 3ème semaine, nous avons décidé d’aller faire un peu de surf pendant le jour de pause, les vagues n’étaient pas super belles mais ca faisait du bien de faire une autre activité.

Au final, j’ai passé 3 belles semaines d’entrainement avec une super équipe et un bon staff pour nous coacher. Je reviens juste un peu fatiguer mais il me reste encore 3 semaines pour peaufiner ma préparation pour la coupe d’Europe de Quartiera le 21 mars prochain.11004947_918167864868875_953595689_n

Un grand Merci à Marco pour les photos.

Camp d’entrainement à Davos

Snapchat--5362786811998910106[1]Pour bien recommencer l’année, je suis parti, avec l’équipe nationale, en altitude, dans la jolie station de ski de Davos pour faire une semaine de camp d’entrainement basée principalement sur le ski de fond et la natation. Etant dans le village de Dario Cologna, les pistes de ski de fond était parfaitement préparé. Donc dès le premier jour, nous avons fait une vingtaine de kilomètre sous une météo magnifique. Pour la natation nous avons eu le luxe de pouvoir nager dans un bassin entièrement pour nous. Ce qui nous à permis de bien travailler et de faire des séance sans être gêner. Les autres athlètes ont aussi profité d’aller skier un moment les demi-jours de pause. Pour ma part ayant mes examen la semaine suivante, j’ai du profiter de ces pauses pour m’y préparer le mieux.DSC_0267

Comme la station à une piste de ski éclairer, cela nous permettait de pouvoir faire du ski de fond aussi en fin de journée, après le coucher de soleil. Un soir nous avons aussi profité de la super patinoire extérieure, qui est en été le stade d’athlétisme, pour jouer au hockey.

Au final, nous avons pu faire un jolie semaine d’entrainement avec le soleil qui était présent, sauf le dernier jour, d’endurance et une trentaine de kilomètre de natation. De plus j’ai eu assez de temps libre pour bien préparer ma semaine d’examen à l’EPFL

IMG-20150110-WA0001

Camp d’entrainement à Balderschwang

Pour le 1er camp d’entraiment avec l’équipe national, nous sommes partie dans la jolie station de ski de Balderschwang en Allemagne, où une partie de l’équipe allemande d’athlétisme venait faire aussi leur camp, avec pour objectif principale du ski de fond. Mais, il y avait un petit problème, la neige n’était pas au rendez-vous.

Donc en attendant que la neige arrive, nous avons plus couru et nager que prévu, mais ce qui me convenais presque mieux, vu que je dois absolument améliorer ma natation.

Mais comme nous avions un entraineur super motiver à aller skier, nous sommes aller skier sur les 10cm de neige qu’il y avait. Ce fut au final plutôt un désastre, car on faisait du ski sur de l’herbe et de boue.

Au final nous avons fait deux-trois séries en course à pied avec les coureurs et aussi plusieurs séances de renforcement musculaire pour les coureurs, qui me furent d’un grand bénéfice.

Tout au long de cette semaine, il eu une super cohésion de groupe entre triathlètes et coureurs, une bonne entente et aussi de la bonne nourriture 😉

Coupe du monde d’Alanya

Pour ma dernière course de la saison je suis aller participé à la coupe du monde d’Alanya en Turquie.

DSC_0099Après plusieurs mauvaise performance, j’espérais faire une bonne place, mais pour cela je savais que je devais extrêmement bien nager.

Donc après un premier tour en natation où je me débrouille plutôt bien, je pars pour le second tour où je vois que je perds précieuses secondes.

Donc je pars en vélo dans un 3 ème petit groupe à 50 secondes de la tête mais nous ne réussirons jamais à rattraper ce retard sur les 40km de vélo, de plus en perds encore 2 minutes supplémentaires.

Et après je me sent pas à mon meilleur niveau en course à pied ce qui me fait terminer à la 45ème place.

IMG-20140930-WA0000Maintenant place à 100% aux études pendant 3 semaine avant de reprendre l’entraînement pour la prochaine saison 😉

Petit tour du monde, la Suède, l’Islande puis le Canada

Je suis parti pour Stockholm et Edmonton en ayant de bonne sensation et un assez bon feeling. Mais pour finir j’ai eu des problèmes aux 2 courses.

 UntitledLa coupe du monde de Stockholm, se déroulait le samedi 23 août, au centre ville, dans des rues étroite, ce qui rendait le parcours technique. De plus, la pluie est venue ajouté de la difficulté et aussi de la dangerosité. Après un départ natation bien réussi dans une eau agité et froide, je me retrouve dans le milieu du peloton. Pour m’extraire de l’eau à 35 seconde des premiers, qui me fait partir en vélo dans le 2ème groupe de chasse derrière les deux frères Brownlee. Mais le premier malheur m’arriva dans le 2ème tour, où je chute une première fois. Je repars le plus rapidement et je reviens petit à petit sur mon précédent groupe. Mais juste avant de faire la jonction, je tombe une deuxième fois. Je décide cette fois de ne pas repartir car je commençais à être un peu trop blessé. Je fus déçu car j’aurais pu faire une bonne place si je n’avais pas eu ces mésaventures.

Sur le chemin pour aller à Edmonton, nous faisions une halte de 8 heures en Islande ce qui nous a permis de voir un peu ce beau pays et de pouvoir se baigner dans le Blue Lagoon

Les Championnats du monde U23 à Edmonton

 Nous sommes arrivés, le lundi soir à Edmonton, ce qui nous a permis de nous adapter au décalage horaire et de finir correctement sur edmonton1place la préparation. Donc le samedi 30 août à 8h45, j’avais mon départ. Je prend un assez bon départ jusqu’à la première bouée, où je commence à me faire couler. Donc à la fin du premier tour je me retrouve à l’arrière de la course. Lors du 2ème tour je n’arrive pas à me replacer et je sors de l’eau avec un retard de plus d’une minute.

 Je pars sur le vélo et je me retrouve seul dans les dernières positions. Je dois faire les 43 kilomètre tout seul ce qui me permet pas d’arriver super frais pour la course et de plus j’ai encore perdu du temps sur le vélo.

Comme je peux plus faire un résultat correct, je décide de courir à une bonne allure mais sans m’épuiser qui me fait terminer à une 36ème place, qui étais pas du tout le résultat attendu.

edmonton2 Mais le lundi 1er septembre, j’avais la possibilité de me rattraper avec le mixte team relais. En étant cette fois le 2ème relayeur, je reçois le relais en 14ème position. Après une natation rater, mais où je ne perds aucune place. Sur la partie cycliste, je reprends quelque place et après sur la course à pied, je dépasse encore 2 personnes pour passer le relais en 9ème position, celle qu’on va garder jusqu’à l’arrivée. Je suis relativement content de cette course car je réalise le 2ème temps en course à pied, ce qui me montre que j’étais quand même bien préparé pour ces championnats du monde.